Avatar de Gofamint

par

Lettre de recommandation CHONAMEF

Le 27 août 2015 dans Non classé

Conditions et pièces pour être membre de la CHONAMEF

 

Pour télécharger la lettre de recommandation cliquez ici

Vous avez la possibilité de télécharger ce document.

Cliquez sur le document;

Après qu’il se soit afficher seul, faites un clic droit et puis sur enregistrez l’image sous

Cond &Pieces

3 réponses à Lettre de recommandation CHONAMEF

  1. slt chers membres

    • Bonjour à tous ,mais mon constat me semble de jour en jour réel chers amis .Jusqu’à ce jour nous n’avons pas la liste des chants de chorale et cantique comme nous l’a clamé notre formateur ou bien vous voulez toujours utiliser votre méthode de choix par volonté d’église et favoriser ceux qui vous semblent bon à servir .Mais dans l’église et pire dans la notre on note cette façon de faire et d’agir c’est déplorable et déshonorable.Vous même vous voyez non vous avez honte de laisser dans l’archive de la mission sur ce site les résultats précédents ,résultats proclamés sans les notes , on n’a ni droit aux copies ni droit aux notes , tout comme si tu composes tu n’as plus une chance de revoir tes  »erreurs » pour te corriger , ça fait rire si on veut construire de sérieux groupe .Même cette précipitation de vite former une chorale nationale  »digne du nom » de notre mission à voir de prêt l’état réel qu’avait cette chorale nous en témoigne mieux .Au moins là votre propre moral est touché et vous avez su vite effacé  »vos résultats »
      Je voudrais trouver raison à Mamy , que je respecte beaucoup de passage , car j’ai finalement su qu’elle a si tôt compris que vous n’aviez grande vision de développer cette chorale à l’instar d’autre chorale (les apostoliques, les méthodistes, les AD…) mais plutôt l’intérêt personnel ou d’un groupe minuscule que vous murmuriez autrefois vous a aussi eu ,mais enfin elle vous  »laisse la main  » , mais hélas.Vous privilégiez ainsi vos églises pour enfin gérer le bien publique ( les partages des  »instruments nationaux » et autres intérêts de la chorale ) dans votre cercle. Mais sachez que vous tuez la volonté des gens ,et non seulement vous blesser des cœurs, pour la gloire de Dieu? je ne saurais le dire , une chose est claire vous en serez responsable de mieux répondre devant lui ce jour quand Il vous posera de question sur ce message même si vous vous précipitez à l’effacer pour la portée de tous.
      Réorganiser les choses et qu’il y est plus de clairvoyance , le peuple vous a à l’œil. L’idée est bonne mais les précipitations et manque de clarté laissent plus de doute, la jeunesse se méfie, vous écoute attentivement et analyse soyeusement le dits et les actes
      Merci agréable journée à vous !Mèfouvi Tchékééé
      NB: Nous voulons la liste complète de tous les membres du comité de la CHONAMEF pour vous parler bouche à bouche s’il vous plait car mon responsable et formateur ne connait pas dit-il , à part le diacre Romain A.

      • Bonjour chers frères et sœurs et co-ouvriers dans le Seigneur. Permettez-moi de saluer spécialement le frère … pour ses vives et vivaces critiques concernant les réformes au sein de la chorale.
        Cher frère ou sœur « mefouvi tchékééé » je n’ai aucune intention belliqueuse vis-à-vis de votre personne parce que nous sommes de toutes les façons, enfants de la même famille. Mais au regard de la portée de vos propos sur ce forum, je me retrouve dans l’obligation naturelle de vous répondre et de clarifier sur un certain nombre de choses parce qu’un silence plat comme celui qui a prévalu jusque là pourrait prêter à confusion et laisser croire que vos affirmations sont des paroles d’évangile. Je me réjouis de remarquer qu’il existe au sein de mon église et particulièrement à l’intérieur de la chorale, des jeunes résolument décidés comme moi à lutter contre l’injustice. Mais encore faut-il se battre contre les vrais méchants. Ce qui n’est malheureusement pas le cas dans cette affaire.
        Vous avez peut être une plume très acerbe et une hargne digne d’un véritable activiste mais vous avez négligé le réflexe principal de l’activiste qu’est l’investigation. Sans l’investigation en effet, l’on ne peut et ne dois jamais faire des affirmations et des jugements de valeur au risque de verser dans un discours oiseux et capable d’attirer des ennuis. Cela ne pardonne pas dans le monde par exemple. De petites contre vérité suffisent pour que vous faire ester en justice et envoyer en prison. Il faut donc tourner sept (07) fois sa langue avant d’opiner, surtout quand il s’agit d’écrire parce que « les paroles s’envolent mais les écritures demeurent ».
        Retenez que dans une guerre, celui qui a l’information a tout pour l’emporter et la lutte contre l’injustice ne déroge pas à ce principe. Quand on n’a aucune preuve de ses allégations, la meilleure conduite à tenir, c’est de se taire. Dans le cas d’espèce, vous ne vous êtes pas du tout préoccupé des vraies informations mais vous vous êtes empressé de tirer à boulet rouge sur vos responsables sur un réseau ouvert au monde entier (internet) comme ça sans jamais brandir le moindre élément de preuve. C’est scandaleux et à la limite déshonorant d’abord pour votre propre personne.
        Cela dit, laissez-moi vous donner les informations que vous auriez dû avoir pour nous éviter de faire un tel débat aujourd’hui.
        En effet, les réformes en cours au sein de la chorale n’ont aucun objectif d’exclusion ou de mise en souffrance de qui que ce soit et il ne saurait jamais en être ainsi parce que la MEF a besoin de chacun de nous pour relever cette chorale qui, osons le dire, a longtemps végété dans la médiocrité.
        Nous connaissons tous l’image que notre chorale a toujours projeté vis-à-vis de l’extérieur depuis quelques années et quelle réputation elle a dans le concert des chorales des églises évangéliques de la place que vous avez justement su bien citer. Je suis sûr que comme moi et comme tous les autres frères et sœurs choristes, cette image ne vous a jamais plu. J’en veux pour preuve les nombreux murmures et les critiques qui éclatent et circulent entre nous à la fin de chaque convention au sujet des prestations de la chorale.
        Il était donc temps et urgent de corriger cet état de choses pour que très vite, la chorale retrouve ses lettres de noblesses. C’est dans cette optique que notre très chère maman dans le Seigneur, Mami (que je salue et remercie aussi très respectueusement) a décidé de confier la Direction des choses à un jeune comme vous et moi avec à la clé, des consignes très fermes et très claires. Je le dis ainsi parce que j’étais membre du bureau sortant et présent à la petite réunion organisée par Mami pour nous informer de ce choix qui n’a pas été fait ex nihilo. Le Diacre Romain, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a eu le temps de prouver sur beaucoup de plans sa capacité à assumer les nouvelles responsabilités qui lui ont été confiées. L’homme, il est vrai, n’est pas très vieux ou très ancien dans la chorale mais en peu de temps, depuis qu’il est devenu choriste et a eu la grâce de gravir les échelons jusqu’à devenir responsable de la chorale de la paroisse de Fidjrossè, il est le seul, parmi nous tous responsables de chorales paroissiales, qui a su avec maestria se donner les moyens d’élever sa chorale paroissiale à un niveau très remarquable notamment avec des d’instruments qui n’étaient pas couramment utilisés au niveau de la chorale. Ce qui a fait que ses éléments ont souvent été très sollicités pour animer les caravanes lors des croisades d’évangélisation de la mission ainsi que l’animation à beaucoup d’autres occasions données.
        Pour votre information, la plupart des instruments utilisés par ses choristes ont achetés sur ses fonds propres et il s’est lui-même payé des formations pour pouvoir facilement leur faire jouer ces différents instruments. Les résultats, vous les voyez sur le terrain depuis quelques années. Jusqu’à aujourd’hui, il y a encore des instruments qui ne sont joués que par des choristes de Fidjrossè.
        En ce qui concerne l’affectation abusive des instruments que vous semblez dénoncer, même si cela était vrai, comment pouvez-vous lui en imputer la responsabilité alors qu’il n’a été nommé responsable national qu’après la dernière convention (2014) ? Avant cette nomination, il n’était que le secrétaire Général de la chorale et n’avait donc aucun pouvoir décisionnel. Ce que vous ne savez pas, c’est que la distribution des instruments ne se fait pas n’importe comment. En réalité, c’est après consultation entre Mami et les sommités de la chorale que lesdits instruments sont envoyés aux paroisses qui s’illustrent par leurs efforts dans le travail et qui méritent d’être encouragées pour aller plus loin.
        Parfois, certaines grandes paroisses (Vodjè et Agontinkon par exemple) achètent elles-mêmes des instruments et exigent qu’on en attribue d’abord une partie à leur chorale paroissiale avant de répartir le reste le reste sur les paroisses méritants. Ce qui est normal. C’est vrai que c’est a lui (Diacre Romain), qu’il revient souvent, en tant que Secrétaire, de faire cette distribution sur ordre des responsables. Si c’est cela que vous appelez privilégier ses églises et intérêt personnel, vous faites donc fausse route. Cela voudra simplement dire que vous mettez en cause la gestion de la chorale par Mami et que à qui vous avez pourtant trouvé raison et que vous dites respecter. Cela n’engage que vous.
        Au demeurant, depuis que le Diacre a été nommé, il n’a encore eu l’occasion d’ordonner la distribution d’aucun instrument mis à part le violon qui a été offert à une sœur de la Paroisse de « Cité de l’Espoir » qui est sortie première à l’issue du dernier test. Je puis vous affirmer que le diacre ne connaissait cette jeune sœur ni d’Adam ni d’Eve avant de la découvrir à travers son brillant travail.
        Parlant des résultats du test qui selon vous ont été effacés du site, ils y sont toujours depuis le jour où ils ont été publiés et il n’y a aucune raison valable pour qu’ils soient effacés. Vous n’avez juste pas pris la peine de bien voir ou vous n’avez plus voulu voir ou encore, votre connexion vous a joué un sale tour. Rentrez dans la rubrique chorale moderne et vous verrez que c’est la première information qui vous accueille.
        L’autre chose que vous devez savoir par rapport au test est qu’il a été organisé dans les règles de l’art et avec toute la transparence requise. J’ai personnellement fait partir de l’équipe de formation et de supervision en passant par la correction des copies. Pour éviter tout problème et toute critique à l’image de celles que vous faites aujourd’hui, le diacre a dû avancer de l’argent pour l’achat des feuilles de composition que vous avez vues avant de rentrer plus tard dans ses fonds. Pour raison d’équité, l’épreuve composée n’a été vue que par lui et l’ancien Bernardin dont le sens de responsabilité et le niveau d’éthique ne sont plus à démontrer. C’est d’ailleurs lui qui a coordonné tout le travail effectué lors de la dernière étape (correction des copies et report des notes) qui a été beaucoup plus soutenue que la première. Chaque copie, après correction, a été revue et contrôlée par quatre (04) différentes personnes provenant de paroisses diverses. Pour le report des notes chaque secrétaire devant son ordinateur était assistée de deux (02) autres personnes de paroisses différentes. Il n’y avait donc aucune possibilité de frauder. La preuve, celui qui est actuellement notre meilleur pianiste dans le département de l’Atlantique-Sud a par exemple échoué au test parce qu’il était venu très tardivement à la composition et cela s’est facilement révélé sur son travail et sa note; de même, des responsables de chorales paroissiales ont échoué alors que leurs choristes ont réussi. Certains n’y croyaient pas et ont demandé à voir leurs copies. Mais quand cela a été fait, ils se sont rendu comptes des erreurs qu’ils ont faites et qui leur ont valu la note qu’ils ont eu. C’était avec honte et désolation qu’ils sont retournés chez eux.
        Pourtant vous affirmez qu’on a ne vous donne pas accès aux copies et aux notes. C’est un faux problème que de réclamer les notes sous prétexte qu’elles vous permettront de savoir à quel niveau vous avez fait des erreurs parce les notes ne peuvent donner aucune traçabilité de ces informations. Il n’y a que les copies qui puissent donner ces renseignements et vous conviendrez avec moi qu’on ne peut quand même pas scanner et publier les copies de chacun. Dans quelle composition sérieuse avez-vous déjà vu cela se faire ? Sur cette base, il vous revient donc de faire comme les autres et vous déplacer pour aller voir votre copie pour être fixé si cela vous tient si tant à ceour.
        Enfin, pour ce qui concerne la précipitation que vous reprochez au processus, je vous dis qu’il n’en est rien parce que les formations ont été régulièrement faites et des gens qui n’avaient jamais suivi un cours de musique ont brillamment réussi au test. Quelle excuse les autres peuvent-ils avancer dans ces conditions ? Et même s’il y avait précipitation, cela ne serait que normal parce que nous avons la convention de 2016 à préparer et selon les consignes des autorités, on ne doit plus voir dans la chorale nationale des choristes qui ne sachent ni lire la portée, ni jouer à un instrument. Par la grâce de Dieu, c’est ce que vous verrez à la prochaine convention et cela ne ferait que nous honorer et honorer notre chorale.
        A l’aune de tout ce que je viens d’expliquer, comprenez qu’il n’y a aucune injustice dans l’air et que c’est un processus de longue durée qui vient d’être enclenché et personne ne sera lésé puisque les formations et les tests seront organisées, chaque années et autour des mêmes critères, pour recruter de nouveaux membres des chorales départementales et de la chorale national. L’effectif de départ qui est de cent (100) personnes n’est pas alors fermé pour jamais. C’est juste un effectif raisonnablement gérable pour un travail potable dans les brefs délais. Il sera progressivement gonflé avec des personnes de la même qualité qui auront réussi aux tests futurs pour finalement aboutir à une chorale de la MEF plus en forme sur chaque paroisse, dans chaque zone, dans chaque département et sur le plan national. Au final, c’est nous tous qui en sortiront gagnants.
        Je vous invite donc à mieux vous renseigner à l’avenir avant de distiller de telles informations. Et si vous avez des inquiétudes, vous pouvez directement les faire connaître ici sur le site et on vous répondra en temps convenable. Ou bien demandez à rencontrer directement le diacre Romain dont le bureau est grandement ouvert à tous et discutez franchement avec lui.
        J’espère avoir suffisamment éclairé votre lanterne et que vous reviendrez dès aujourd’hui à de meilleurs sentiments.
        Vive la Mission Evangélique de la Foi ! Vive la Chorale Moderne Nationale !
        Je vous remercie.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>