Les Articulations du cours

Bible 1

7ème LECON : (MOIS DE CAMPAGNE POUR LA LOYAUTÉ)

                                                                                          Dimanche 15 octobre 2017

  CONSIDERER LES TRAITS DE PERSONNALITE

CANTIQUES SUGGERES :       GHB 65, 160

PREMIERE LECTURE :            1 CORINTHIENS 12 : 22-27

THEME DES ADULTES :          VOUS  ÊTES UNIQUE

THEME DES JEUNES :             DIEU NOUS A FAÇONNE DISTINCTEMENT

THEME DES ADOLESCENTS: AYEZ UNE BONNE ATTITUDE

TEXTES DE REFERENCE:       1 PIER 2 : 12-17 ; EPH 4 : 1-5 ; JUG 7 : 24 ; 8 : 1-3 ; 12 : 1-6

VERSET A MEMORISER 1 PIERRE 2 : 17

« Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi..»1 PIERRE 2 : 17

INTRIGUE DU TEXTE

Certains chrétiens se demandent pourquoi certains frères (sœurs) se comportent ou réagissent de telle ou telle manière. Certains ont même été accusés de ne pas être nés de nouveau en raison de leurs caractères. Chacun de nous a sa faiblesse sur laquelle il doit travailler afin de développer sa zone de résistance pour l’expansion du Royaume de Dieu. En raison de nos différences, parfois nous trouvons difficile de nous entendre avec les autres. Cette leçon vise à nous enseigner comment nous pouvons échanger amiablement entre nous plutôt que de devenir inquiets au sujet des différences dans le trait de notre personnalité, qui nous fait agir différemment.

LES GRANDES ARTICULATIONS

I-  TRAVAILLEZ DE MANIERE À FAVORISER L’UNITÉ (1 PIER 2:12-17 ; EPH. 4:1-5)

L’intention de Pierre et Paul, de la portion lue était de travailler en équipe afin de favoriser l’unité malgré leur diversité. Dans 1 Pierre 2:12, Pierre encourage les croyants à tenir une conversation honnête, bonne, décente et dépourvue de mauvais rapports parce qu’ils vivent parmi les infidèles. L‘effet de ceci encouragera les incroyants à venir à Christ. Les chrétiens sont tenus de se soumettre et de respecter les autorités. Les croyants doivent savoir que Dieu choisit les dirigeants pour le bien de la société pour récompenser et punir aussi. Bien que les chrétiens soient libres, ils ne le sont pas au regard de leur devoir d’obéissance à la loi de Dieu. Paul était un prisonnier à Rome à l’époque où il écrivait cette exhortation générale aux chrétiens d’Éphèse leur demandant de marcher d’une manière digne de la vocation qui leur était adressée. Bien qu’étant dans les chaines, il n’avait pas honte de l’Évangile du Christ (v. 11) Il encourageait les chrétiens à être humbles, doux, patients, de s’accepter l’un l’autre et de maintenir l’unité que donne l’esprit de Christ (VV. 2-3). Comme il y a un seul corps et un seul esprit, nous sommes appelés à partager une seule espérance, un seul Seigneur, une seule foi et un seul baptême (VV. 4-5) Comme vous souhaitez voir un type de caractère, dans la vie des autres chrétiens, développez un tel dans votre vie afin de favoriser l’unité dans la foi malgré les différences dans nos traits de personnalité.

II- ACCEPTEZ LES DIFFERENCES INDIVIDUELLES (JUG 7:24 ; 8:1-3)

Les chrétiens se battent entre eux sur des questions qui auraient pu être résolues amicalement parce qu’ils font place à la chair, à l’ego, à l’envie et à l’intérêt personnel. Ces maux sont responsables de la plupart des choses négatives qui se passent à l’intérieur de nos églises aujourd’hui. Dans notre texte, Dieu s’était servi de Gédéon pour vaincre les Madianites. Il devait être apprécié, mais au lieu de ça, c’était des critiques que traînait sa victoire. Les hommes d’Éphraïm se sentaient écartés parce que Gédéon n’avait pas invité les leurs à la bataille. Parfois, les gens critiquent par envie de critiquer. Gédéon géra tactiquement la provocation des Ephraimites. La tenue d’une conversation au cours de la résolution des conflits devrait être libre d’amertume et de ressentiment. Au lieu de répondre négativement à la critique, Gédéon avait souligné l’importante contribution que ses critiques avaient apporté à sa victoire (juges 8:2-3).

III-  RENONCER A LA JUSTIFICATION DU DROIT (JUGES 12:1-6)

Les Ephraimites étaient une fois encore bouleversés parce que Jephté ne les avait pas associé dans sa quête contre les Ammonites pour qu’ils aient à partager ensemble le butin de guerre (v. 1). Jephté n’avait pas la douceur et le calme de Gédéon (juges 8:1-3) ; il leur répondit durement donc. Au lieu d’une réponse juste et souple, il s’était défendu en se servant de l’épée et leur lança des paroles injurieuses. Cette colère qui avait conduit à la destruction des vies sans motif aurait pu être évitée si les Ephraimites avaient abandonné l’envie et la  jalousie car, ces deux sont comme le cancer d’os qui envahit un esprit sain, empoisonne des vies et détruit la paix dont Dieu veut que les croyants jouissent. Pour résoudre amiablement les conflits, les chrétiens doivent empêcher l’émergence de la jalousie destructrice. Nous devons agir avec sang-froid même si cela exige que nous renoncions à nos soi-disant droits pour que règne la paix.

CONCLUSION

Les chrétiens ont le devoir de savoir ce qui les diffère des autres, ils doivent agir convenablement et chercher à vivre harmonieusement sans faire de provocations inutiles. Nous devons apprendre à nous tolérer mutuellement parce que nous sommes tous faits différemment.

QUESTIONS

 1. Qu’est-ce que chaque croyant doit connaître sur les traits de personnalité ?

2. Quelles étaient les choses que Pierre demandait aux croyants de faire dans 1 Pier 2:12 ?

3. Mentionnez les choses que Paul avait conseillé aux croyants de faire selon Ephésiens 4 : 1-5,

4. Expliquez : « différence individuelle ».

5. Pourquoi Jephté ne pût-il prévenir les conflits entre lui et les Ephraimites ?