Vous parcourez les archives de Non classé

Avatar de Gofamint

par Gofamint

Convention de Prière: Jour 1

Le 16 août 2017 dans Non classé

Copie de 14eme FRONTSEIGNEUR, REDRESSE L’ECHELLE DE MA VIE (GENESE 28 : 10-22)

INTRODUCTION

Dans le monde présent, tous les hommes et femmes sur cette planète terre, traversent en général un temps d’incertitude sur plusieurs plans, concernant l’avenir de leurs vies et celui de leurs familles. Ces incertitudes soulèvent beaucoup d’interrogations dont nous pouvons énumérer quelques-unes :
- Qui pourra assurer notre sécurité ?
- Qui pourra nous aider concernant l’avenir de notre famille ?
- Qui pourra nous délivrer des oppressions de l’ennemi ?
C’est pour répondre à ces questions et rassurer toutes et tous, particulièrement, nous, croyants de la Mission Evangélique de la Foi
Internationale (MEF. Int.), que le présent thème « Seigneur redresse l’échelle de ma vie » est choisi, car Jacob qui avait eu la vision, traversait néanmoins un moment crucial de regret et d’incertitude sur l’avenir de sa vie.
Chers frères et soeurs, durant ces trois (3) jours en la présence du Seigneur dans le jeûne et la prière, le Dieu de Jacob en qui nous avons placé notre confiance par le truchement de son fils Jésus-Christ, se manifestera en chacun de nous pour le redressement total de notre échelle : spirituelle, physique, matrimoniale, économique, matérielle, professionnelle et scolaire.

I- ECHELLE SPIRITUELLE

La vision de Jacob sur l’échelle dressée de la terre jusqu’au ciel, dont l’Eternel Dieu se place au sommet, rappelle tout simplement à Jacob le soutien indéfectible de Dieu dans la vie de l’homme qu’Il a créé à son image. Après avoir tout créé, Dieu créa l’homme à son image pour le représenter et gouverner sur toute la création. Vue cette lourde charge pour gouverner et dominer sur tout ce qui est visible et invisible sur la terre, et connaissant la matière avec laquelle il a fait l’homme (poussière), Dieu créa lui-même une ligne de contact qui va servir de relation entre lui et l’homme. Cette ligne de contact lui permettra de descendre à tout moment, dans le but de le supporter dans toutes ses oeuvres et de lui accorder la puissance et le pouvoir pour faire face aux exigences de ce monde. Genèse 3 : 8-11 Dieu, voulant entrer en alliance avec Jacob pour marcher avec lui comme ce fut le cas avec ses pères Abraham et Isaac, était obligé de révéler l’échelle d’alliance entre les deux (2) parties (Dieu et Jacob) pour une bonne relation. L’échelle quittait le ciel et s’appuyait sur la terre, et les anges de Dieu montaient et descendaient. Cela démontre qu’il y a des droits et devoirs entre les deux parties : c’est-à-dire entre Dieu et l’homme pour la bonne marche de leur relation. Deut 28 : 1 ; Ps 112 : 1-4 ; Ps 128 : 1-6.
L’échelle d’alliance ou la relation personnelle qui est établie entre Dieu et une personne est le chemin fondamental qui permet la réussite de tout ce que l’homme entreprendra sur cette terre. Dieu se met au sommet de l’échelle signifie tout simplement que sans Dieu l’homme ne peut rien faire. Il est écrit dans III Jean 2 « Bienaimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme ». Tout ceci démontre que la réussite de l’homme dans tous les domaines (santé physique,
matrimonial, matériel, économique, professionnel, scolaire, etc..) dépend de sa vie spirituelle, sa relation personnelle avec Dieu et de comment il s’efforce pour monter sur l’échelle au jour le jour à travers la méditation de la parole de Dieu (Bible, Vie de Prière).
La non application de ce processus provoque l’échec total. Le Dieu de Jacob nous a rappelés aussi cette vision de l’échelle pour nous
demander de prier et de lui permettre à travers nos actes, nos pensées et nos manières de vivre, de redresser l’échelle de notre vie personnelle et de notre foyer. Jésus-Christ a redressé l’échelle mondiale de tous les hommes à travers son enlèvement. Act 1 : 9-11 ; Luc 24 : 50-51

AXES DE PRIERES
A- Actions de grâces
1- Pensons, examinons la bonté de Dieu dans nos vies et à la MEF. Int. en général et offrons une adoration qualitative et quantitative à Dieu.

2- Pour la bonté et la fidélité de Dieu envers notre génération, louons le Seigneur.
3- Pour les merveilleuses oeuvres de la création par lesquelles nous existons et sommes ce que nous sommes aujourd’hui, louons le Seigneur.
4- Pour le programme de jeûne d’Esther à travers lequel nous avons combattu le bon combat de la foi, louons le Seigneur qui nous a exaucés.
5- Pour les victoires rendues possibles à tout un chacun de nous sur les dangers et pour les murs de Jéricho qui se sont écroulés après les jeûnes d’Esther passés, remercions ensemble le Seigneur.
6- Examinons la bonté de Dieu dans la vie de nos leaders et remercions l’Eternel Dieu.

7- Remercions le Seigneur qui, dans cette 14 édition de Jeûne d’Esther, décide enfin le redressement de l’échelle de notre vie, de nos foyers et celle de son Eglise.

B- Expiations
a-Expiation personnelle : (Pour le redressement de l’échelle de ma vie)
8- Seigneur, aie pitié de moi par rapport à tout péché qui témoigne contre moi, qui progresse dans ma vie, qui me suit. Agis afin que le sang de Jésus expie ces péchés et les éradique parfaitement et de manière permanente.
9- Mon Seigneur, mon Dieu, pardonne-moi et purifie-moi de tout péché que je n’ai pas sincèrement et de manière scripturaire traité ou que j’ai couvert avec mes activités religieuses ou mes prétentions supposées que je suis dédié à toi.
10-Père, purifie-moi de tout péché qui fait que le meilleur de toi s’évade ou s’éloigne de moi.
11- Oh Seigneur, pardonne-moi tous les péchés que j’avais commis contre toi entant que membre de ton corps.
12-Seigneur, que ta colère contre moi et mon foyer à cause des fraudes de ma vie comme conséquence de l’étrange feu que nous avons allumé sur ton autel s’éloigne de nous, au nom de Jésus-Christ.
b- Nouvelle relation avec Dieu (Pour une échelle redressée)
13-Père céleste, concède-nous la victoire sur les circonstances de la vie qui, graduellement, nous font perdre notre premier amour pour Christ et pour sa divine volonté pour notre vie.
14-Restaure en nous Seigneur les vertus spirituelles qui ont été érodées de notre vie, pour le redressement de notre échelle.
15-Restaure encore en nous ton infinie miséricorde, notre sensibilité spirituelle, notre amour pour Christ et notre potentielle prière, pour une échelle bien positionnée en faveur de notre vie.
16-Père Tout-Puissant, augmente en nous la passion du ciel, l’amour pour les âmes qui périssent et la faim de la justice.
17-Seigneur, aide-nous pour une totale réforme spirituelle de notre vie et de notre famille.
18-Seigneur Jésus, présente nous la carte de notre bilan pour nous montrer comment nous sommes loin d’être semblables à toi.
19-Reprends-nous, Seigneur, ne nous rejette pas, au nom de Jésus-Christ.
c- Guerre contre les esprits perturbateurs de l’échelle

20-Père Tout-Puissant, Dieu de notre foi, détruis tous les pièges, les mailles et les embuscades du royaume de l’enfer qui tentent
de nous tendre des pierres d’achoppement et qui provoquent notre propre chute.
21-Seigneur, donne nous de voir exactement ce que tu vois par rapport à notre vocation.
22-Seigneur, que le feu du Saint-Esprit détruise en nous tout orgueil par rapport à notre vocation.

23-A présent, que ton feu descende sur nous pour nous révéler les secrets des ténèbres au sujet de notre vocation.
24-Dieu Tout-Puissant, guérit nos faiblesses qui entravent l’état spirituel de notre échelle.
25-Nous paralysons les ennemis de notre échelle, qu’ils soient paralysés à jamais.
26-Nous détruisons par le sang et le nom de Jésus, les vêtements de rétrogradation de l’échelle de notre vie (mensonge, adultère, vol,
jalousie, calomnie, haine, division, hypocrisie, etc.…)
27-Nous recevons la puissance pour briser les barrières des quatre points cardinaux placés contre l’élévation de l’échelle de notre
vie.
28-Brisons toute force qui affaiblit les éléments constituants l’échelle de notre vie. Que l’Eternel accorde du renfort pour ces éléments constructifs de notre échelle.
29-Nous rendons nulles et complètement nulles toutes les déclarations négatives, toutes les malédictions, toutes les alliances contre l’échelle de notre destinée, au nom de Jésus- Christ.
30-Que toute flèche de limitation, de médiocrité, d’échec, de régression, de disgrâce, de déshonneur luttant contre l’échelle de notre destinée, de nos foyers et activités spirituelles soit impuissante et consumée par le feu divin, au nom de Jésus-Christ.
31-Seigneur, accorde-nous la vision réelle de notre échelle comme tu l’as fait à Jacob, au nom de Jésus-Christ.
32-Au nom de Jésus-Christ, notre vie, foyer, ministère rendront toujours gloire à Dieu.

Avatar de Gofamint

par Gofamint

CONVENTION INTERNATIONALE :LE SAINT-ESPRIT ET LE NOUVEAU DEPART

Le 9 août 2017 dans Non classé

2017 convention FRONT siteTROISIEME CHAPITRE
LE SAINT-ESPRIT ET LE
NOUVEAU DEPART
Ldes commencements – Genèse 1 – il est révélé qu’il y avait le chaos et la confusion sur la surface de la terre, mais quand le Saint-Esprit commença à planer sur le Royaume de la terre et que la parole fut prononcée, il y eut la manifestation d’un nouveau départ. Un changement radical du passé, le règne de l’ordre, la création et l’innovation prirent corps. Si bien que Dieu, regardant les choses qu’il avait créées, dit :  »c’est bon ». Ce même esprit va tourner autour de chaque chaos ou désordre dans votre vie et rendre toutes choses nouvelles.
L’ESPRIT DE CHANGEMENT
Le Saint-Esprit est un esprit actif. Il est l’esprit du changement. La terre qui était auparavant sans forme commença à prendre forme. La terre n’était plus vide, car elle fut remplie de végétation, d’eau, de poissons, de lumière, etc. Je prie pour vous aujourd’hui que tous les domaines de votre vie qui se trouvent dans le chaos ou le vide soient comblés de beauté et de gloire. A partir d’aujourd’hui, toute forme de confusion dans votre vie est détruite au nom de Jésus. Quand Saül rencontra le Saint-Esprit, il se produisit en lui un changement radical de son passé. 1 Samuel 10:6 « L’esprit de l’Éternel te saisira, tu prophétiseras avec eux, et tu seras changé en un autre homme. » Le changement était tellement évident que ceux qui connaissaient Saül auparavant en étaient surpris : 1Samuel 10:11 : « Tous ceux qui l’avaient connu auparavant virent qu’il prophétisait avec les prophètes, et l’on se disait l’un à l’autre dans le peuple: Qu’est-il arrivé au fils de Kis? Saül est-il aussi parmi les prophètes? »
Le même Pierre, qui avait peur devant une femme de ménage et qui avait renié Jésus, était audacieux et courageux de déclarer la parole de Dieu devant des milliers de personnes lorsque le Saint-Esprit vint sur lui. Êtes-vous faibles spirituellement ? Le Saint-Esprit vous autonomisera et vous fortifiera au nom de Jésus. Le Saint-Esprit est aussi l’Agence du changement, lorsque nous naissons de nouveau. Nous ne pouvons pas vivre la vie de l’esprit sans le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit produit un changement visible et tangible en nous. Ézéchiel 36 : 26 -27 : « Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. ».
Il est impossible de vivre la vie de l’esprit sans le Saint-Esprit. Il est également impossible de comprendre les choses de l’esprit sans le Saint-Esprit. 1Corinthiens 2:14 : « Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. »
La vie en esprit est centrée sur le Saint-Esprit. Il est le sang vif de la vie spirituelle. Si vous voulez vivre pour Dieu et non pour la chair, vous avez besoin de l’Esprit Saint. Votre vie ne peut être agréable à Dieu sans l’Esprit Saint, car il est celui qui produit la vie de Dieu en nous. 2Corinthiens 5:17 : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »
Il fait disparaître les anciennes choses et opère en nous pour produire la vie de Dieu. Philippiens 2:13 : « car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.» Le Saint-Esprit est venu ouvrir un nouveau chapitre de gloire dans votre vie, et il accomplit ceci en oeuvrant en nous, à travers nous et autour de nous. Il le fait aussi à travers ses dons et ses fruits. Chaque fois que nous permettons au Saint-Esprit de s’exprimer dans nos vies, nous voyons un changement radical des anciennes choses. La vie de l’esprit produit une nouvelle personne dans le cadre de la manifestation des dons de l’esprit :
I Cor 12 : 7-11 « Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des
langues; à un autre, l’interprétation des langues. Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. »
LES FRUITS DE L’ESPRIT DANS LA VIE DU CROYANT
Gal 5:22-23 «Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. » La manifestation des dons de l’Esprit produit la dimension omnipotente et omnisciente de Dieu tandis que les fruits de l’esprit nous alignent sur la nature de Dieu et nous amènent à être davantage comme lui. Lorsque ces deux forces sont à l’oeuvre dans nos vies, elles produisent un changement visible, indéniable. Notre réaction face à la vie devient différente. Nous répondons à vie par le biais de l’Esprit. Nos appétits sont différents de ce qu’ils étaient, puisque plutôt que de savourer le péché, nous en avons horreur, plaire à Dieu devient notre désir, sa volonté notre
passion. Par l’Esprit Saint, nous sommes également en mesure de manifester les dons du surnaturel. Par ce biais, nous surmontons les défis impossibles dans nos vies et celles des autres. Il s’agit du plan de Dieu pour vous, et si vous êtes un vrai croyant, vous devez participer à ces dispositions merveilleuses, à travers lesquelles Dieu nous change pour lui ressembler davantage.
ESPRIT DE RESTAURATION
L’Esprit apporte aussi un nouveau départ à travers la restauration. Le sens biblique de la « restauration » consiste à recevoir en retour plus qu’on a perdu au point où l’état final est supérieur à l’état d’origine. Selon le dictionnaire régulier le mot « restauration », veut dire : retourner quelque chose dans son état d’origine. La définition biblique du mot a une plus grande connotation qui va bien au-delà de l’utilisation courante de tous les jours. Le travail du diable est « de voler, de tuer et de détruire »(Jean 10:10). Jésus est venu pour restaurer. Tout ce que le diable vous a volé, Jésus les restaurera par son Saint-Esprit. Luc 4:18-19 « L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur. »
Si vous êtes malades, physiquement, émotionnellement, spirituellement ou même financièrement, la puissance du Saint Esprit est présente ici aujourd’hui pour restaurer votre santé.
Ecoutez ce qu’il dit : Jérémie 30 : 17 « Mais je te guérirai, je panserai tes plaies, Dit l’Éternel. Car ils t’appellent la repoussée, Cette Sion dont nul ne prend souci. »
Tandis que l’homme ne peut que récupérer la substance volée, l’Esprit Saint peut faire ce que personne d’autre ne peut faire, il peut récupérer et reconstituer des années en arrière. Les années gaspillées par l’affliction, les mauvaises décisions, la maladie, etc, peuvent être récupérées.
Joël 2:25 « Je vous remplacerai les années Qu’ont dévorées la sauterelle, Le jélek, le hasil et le gazam, Ma grande armée que j’avais envoyée contre vous ».
Le Saint-Esprit est là pour récupérer les destins et créer un nouveau départ. Alors, préparez-vous pour un nouveau départ alors même que vous lisez ces paroles. Il promet la reprise pas seulement partielle mais une totale restauration. Sa parole dit que quand un voleur est trouvé, il restituera au septuple, préparez-vous pour votre restauration au septuple.
Proverbes 6:31 « Si on le trouve, il fera une restitution au septuple, Il donnera tout ce qu’il a dans sa maison.»
ESPRIT DE RENOUVELLEMENT
« Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l’envie, dignes d’être haïs, et nous haïssant les uns les autres. Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit,» (Tite 3:3-5). Le processus de la sanctification est l’ « oeuvre rénovatrice du Saint-Esprit » en nous. Le Saint-Esprit, qui est notre aide, nous aide à devenir davantage comme Jésus. Il nous purifie de notre nature pécheresse et nous donne la Sainte nature divine de Dieu.

David, quand il pécha contre Dieu, s’écria : Psaumes 51:10 « ODieu! crée en moi un codeur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé ». Le renouvellement, dans le sens biblique du terme, signifie établir, reconstruire ou réparer, refaire à nouveau.
Aujourd’hui encore, le Saint-Esprit oeuvre en vous, pour encore vous rendre nouveau. Êtes-vous prêts pour lui ?
Esaïe 40 : 31 « Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point »
2Corinthiens 4:16 « C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour ».
Il est celui qui donne l’énergie. Quand il vous remplit de sa force, vous êtes en mesure d’aller de plus en plus loin. Recevez maintenant sa force au nom de Jésus.
ESPRIT DE REVITALISATION
Romains 8:11 « Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous ».
Êtes-vous asséchés spirituellement ou dans le besoin de revitalisation spirituelle ? Bienvenue à votre rétablissement total en force et pour une accélération spirituelle. Le Saint-Esprit est un esprit vivifiant. Une des définitions bibliques du mot « revitalisation » est de raviver, rafraîchir et accroître la vie. Il est souvent utilisé en référence à la résurrection d’entre les morts et parfois au don de la vie spirituelle. Quand un croyant a perdu tout intérêt dans les choses spirituelles, il s’agit là d’un signe de torpeur. Lorsqu’un croyant est plus attiré par le péché que par Dieu et à besoin d’être forcé avant d’évangéliser, d’aller au culte, d’adorer, de servir et estime qu’il est difficile d’être un véritable disciple du Christ, il ou elle a besoin d’une revitalisation de
l’esprit. Quand l’esprit vous revitalise, votre destin gagne une traction ; vous avancez à un nouveau niveau de vie. David dit dans :
Psaumes 18:29 « Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, Avec mon Dieu je franchis une muraille. »
L’homme devint une âme vivante par le souffle de Dieu. Lorsque ce souffle s’éloigne, l’homme meurt. La vie de l’esprit est impossible sans l’Esprit Saint, lorsqu’il s’écarte de la vie d’une personne, la corruption spirituelle est inévitable. Considérons l’esprit vivifiant comme le témoigne le prophète Ezéchiel dans la vallée des ossements désséchés. Dieu lui a posé une question, Ezéchiel 37 : 3 « Il me dit: Fils de l’homme, ces os pourront-ils
revivre? Je répondis: Seigneur Éternel, tu le sais.»  Avez-vous identifié les domaines où vous rencontrez la mort dans votre vie ? Ces zones peuvent-elles revivre ? Vos affaires mortes, votre mariage et ainsi de suite, peuvent-elles revivre ? Ezéchiel au milieu de l’apparente impossibilité et désespoir se soumit à la souveraineté de Dieu et à son omniscience. Lorsque vous reconnaissez la possibilité de Dieu au milieu de votre impossibilité, vous préparez le terrain pour une révolution divine, une révélation du pouvoir de Dieu et la manifestation du miraculeux. Préparez-vous pour le miraculeux. Le Saint-Esprit va vous raviver aujourd’hui au nom de Jésus.
Il lui fut demandé de prophétiser. Le Saint-Esprit est l’esprit de prophétie. Il ordonna aux ossements desséchés de revivre.
Ezéchiel 37 : 4 « Il me dit: Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Éternel! ». Vos problèmes ont besoin d’entendre la parole de l’Éternel. Ouvrez la bouche et commencez à ordonner : aux ossements desséchés de votre vie de revivre au nom de Jésus.
Ezéchiel 37:8 «Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n’y avait point en eux d’esprit. »
Ezéchiel 37:10 « Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds: c’était une armée nombreuse, très nombreuse. »
L’ESPRIT DE VERITE
Jean 16:13 « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. »
Le Saint-Esprit est l’esprit de vérité. Sans l’esprit de vérité, nous serions vautrés dans l’erreur. Mais, lorsque nous lui permettons, il nous guide et nous enseigne les choses à venir. L’esprit de vérité déclenche un nouveau départ, parce que l’ignorance et l’erreur sont des instruments de captivité. Par la vérité vient la liberté. Jésus a dit dans Jean 8:32 « vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira. »
La première étape est de connaître la vérité puis vient la liberté. La connaissance de la vérité est la passerelle pour la libération totale de toutes les formes d’oppression. Et l’Esprit Saint confère ces connaissances par l’intermédiaire des écritures. Adam et Ève avaient été induits en erreur par le diable et l’ensemble de l’humanité fut lié jusqu’à ce que Jésus vienne la libérer. Si vous êtes opprimés ou affligés par le diable, recevez maintenant
votre totale libération au nom de Jésus.
1 Jean 4:6 « Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas: c’est
par là que nous connaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur ».
Il y a ceux qui croient qu’ils ont une révélation fraîche, mais sans aucun fondement biblique. Ils deviennent capiteux et arrogants ; ils prêchent et enseignent l’hérésie dans tous les sens. De telles personnes fonctionnent par erreur. L’esprit de vérité n’est pas l’esprit de confusion. C’est l’esprit d’ordre et d’unité.
LA VERITE EST SUPERIEURE AUX TRADITIONS
Act 11 : 7-10 « Et j’entendis une voix qui me disait: Lève-toi, Pierre, tue et mange. Mais je dis: Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d’impur n’est entré dans ma bouche. Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. Cela arriva jusqu’à trois fois; puis tout fut retiré dans le ciel. » Il y avait une vieille distinction sociale entre les Juifs et les gentils, mais la Croix a comblé le fossé, car Jésus est venu pour réconcilier l’homme à Dieu et l’homme à l’homme. Cependant, cette vérité a failli se noyer entre les apôtres qui étaient retenus captifs par la tradition. Lorsque l’esprit de vérité révéla à Pierre tout le Conseil de Dieu, il était initialement réticent mais après il se soumit à la révélation divine et se rendit dans la maison de Corneille et le Saint-Esprit confirma sa parole en remplissant les « Gentils », avec son esprit.
Le Saint-Esprit est le Surintendant Général de l’église. Il nous a donné des représentants humains pour nous conduire. A mesure que nous progressons dans le cheminement de la foi, il nous faut abandonner certaines de nos traditions selon qu’il nous en instruit. Ce n’est ni de la régression ni de la compromission de notre foi, c’est le Saint-Esprit qui oeuvre pour un nouveau départ. Jésus a brusquement réprimandé les Pharisiens qui résistaient à la vérité à cause de leur vieille tradition, en leur disant : « annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables.» (Marc 7:13).
CONCLUSION
Nous avons vu dans cette étude que le Saint-Esprit a été très actif dès la création dans Genèse 1. Il est l’esprit du renouveau et du changement. Le Roi Saül en rencontrant le Saint-Esprit avait eu un changement radical de son passé. Nous avons également vu qu’il est impossible de vivre la vie de l’esprit sans l’Esprit Saint. Le Saint-Esprit est venu ouvrir un nouveau chapitre de gloire dans nos vies, il fait disparaître les choses anciennes et produit la vie de Dieu en nous (les chrétiens). L’Esprit Saint est l’esprit de vérité et la vérité est supérieure à la tradition. C’est pourquoi chaque chrétien doit avoir le  baptême dans le Saint-Esprit et vivre une vie agréable à Dieu. Il est le Surintendant Général de l’église, celui qui n’a pas l’Esprit de Dieu ne peut obéir à Dieu.
RÉFLEXION
1. Dans cette étude, l’Esprit Saint est décrit comme l’esprit de renouveau –

Expliquez
2. Parler de quelques personnes (au moins deux) qui avaient une transformation radicale de vie après leur rencontre avec l’Esprit Saint, tel qu’il figure dans la présente étude.
3. Dans la présente étude, nous avons mentionné cinq choses que le Saint-Esprit est. (C’est-à-dire l’esprit de changement).
Mentionnez les quatre autres
4. Expliquez dans vos propres mots, pourquoi un chrétien doit être rempli du Saint-Esprit.

Avatar de Gofamint

par Gofamint

MENU DES EPREUVES DE L’ESD SESSION D’AOUT 2017

Le 4 août 2017 dans Non classé

CHORALE1MENU DES EPREUVES DE L’ESD – SESSION DE AOUT 2017
PREMIERE PARTIE (ECRIT) (30 pts) (01h) (Coefficient 3)
I- Théories musicales (09pts)
1- Questions de cours sur les Résumés 1 & 2
les candidats seront interrogés sur les notions développées dans les 2 séminaires de musique que nous avons organisés
II- Exercices pratiques (7 * 3 = 21pts)
1- Solfège
les candidats seront invités à solfier (noter) n’importe quel chant même les plus complexes, on devra préciser les notes suivies de leurs temps respectifs
2- Dictée musicale
ici au son du piano, les candidats sont appelés à noter sur papier la mélodie, on devra préciser les notes suivies de leurs temps respectifs
3- Transcription de portée musicale
les choristes ici devront s’attendre à reconstituer une portée à partir des notes déchiffrées

DEUXIEME PARTIE (ORAL) (70 pts) (02h)

I- Lecture directe de portée (15pts) (Coefficient 3)
Le candidat tire à tout hasard son morceau, le jury lui accorde 5 minutes et après il chante dans un premier temps les notes et ensuite les paroles du chant. Le candidat devra s’attendre à toute sorte de portée
II- Présentation de chant de chorale et exercice de prononciation (10pts) (Coefficient 2)
Le candidat tire son chant chorale au hasard, le jury lui accorde 5 minutes et après il chante dans un premier temps les notes et ensuite les paroles du chant, il ne s’agira que des chants tirés parmi les 8 morceaux chorales du concert de la convention 2017
III- Animation rythmique (10pts) (Coefficient 1)
Le candidat tire un chant au hasard, le jury lui accorde 3mn et après il chante en jouant simultanément le gon
IV- Justesse des notes et tessitures vocale (10pts) (Coefficient 2)
Le candidat vocalise les sons du piano avec précision, le jury joue des notes et attend la restitution
V- Interprétation instrumentale (15pts) (Coefficient 3)
Le candidat tire son morceau, le jury lui accorde 5minutes et après il interprète l’œuvre avec son instrument. Le candidat devra s’attendre à toute sorte de portée
VI- Connaissance des répertoires de la CHONAMEF (10pts) (Coefficient 2)
- Connaissance répertoire des cantiques CV, GHB et Goun
- Connaissance répertoire de chants Chorales
- Connaissance répertoire des chants et cantiques cérémoniaux (sainte cène, mariage, obsèques…)

Avatar de Gofamint

par Gofamint

Répétition des instrumentistes

Le 19 juillet 2017 dans Non classé

CHORALE1Dans le cadre de la répétition des instrumentistes du jeudi 27 juillet 2017 qui aura lieu de 20 heures à 22 heures sur les paroisses chefs lieu des départements à l’exception de l’Atlantique sud qui sera à Fidjrossè, le Menu du travail à faire se présente comme suit :1- Théorie musicale sur l’orchestre ( 15 minutes )

2-Méthode de l’instrument et pratique ( 30 minutes )

3- Révision des cantiques CV 56, SS&S 309, GHB 244 GHB 360 puis les Cantiques du mois de juillet 17 ( 25 minutes )

4- Cantiques du mois : GHB 143 et GHB 308 ( 50 minutes )
5- Enregistrement des vidéos ( 5 minutes)
Nous prions les chefs de départements et leurs collaborateurs de prendre toutes les dispositions habituelles pour le succès de cette répétition.

NB : La vidéo des  morceaux exécutés devra être publiée sur le forum WhatsApp de la CHONAMEF juste à la fin de la séance par chaque département.

Fait à Cotonou, le 1er juillet 2017

Avatar de Gofamint

par Gofamint

CHONAMEF: Examen de Sélection Paroissiale

Le 15 juillet 2017 dans Non classé

CHORALE1COMMUNIQUE BEC CHONAMEF

Conformément au calendrier des activités de la CHONAMEF au titre de l’année 2017, le BEC CHONAMEF a le plaisir de rappeler à tous les aspirants au ministère de la chorale à la MEF que le l’Examen de Sélection Paroissiale (ESP) aura bel et bien lieu le dimanche 30 juillet 2017 à 15 heures précises sur les paroisses chefs-lieux des départements.

Les conditions générales à remplir pour y prendre part sont les suivantes :

1- être âgé de 18 ans au moins au 31 décembre 2017;

2- être baptisé et communié.

Pièces à fournir :

a- Copie de la première page du livret de membre;

b- une photo d’identité récente;

c- lettre de recommandation signée du pasteur et du Maitre-Choeur de la paroisse;

d- fiche d’adhésion et d’engagement personnel dûment remplie et signée par le candidat ;

e- Frais de dossiers : 500FCFA

NB : La date limite du dépôt des dossiers est le 21 juillet 2017

Fait à Cotonou, le 11 juillet 2017

Avatar de Gofamint

par Gofamint

COMMUNIQUES BEC CHONAMEF

Le 10 mai 2017 dans Non classé

chorale 1
COMMUNIQUES BEC CHONAMEF

COTISATIONS MENSUELLES DE LA CHORALEDans la dynamique de mieux répondre aux sollicitudes des choristes en cas de besoins et dans l’optique de mieux organiser les différents événements de la chorale, des cotisations mensuelles sont désormais instituées pour compter du mois de décembre 2016 selon le schéma ci-après :

- choriste paroissiale : 100F

- choriste départemental : 150F

- choriste national : 200F.

Ces cotisations doivent être versées au bureau national par chacun des bureaux paroissiaux et départementaux au plus tard à la date 10 de chaque mois avec précision de l’identité et du niveau de chorale auquel appartient le cotisant.

NB : Ces fonds serviront essentiellement à accompagner les choristes en cas d’événements sérieux nécessitant de l’assistante.

Mais, seuls les choristes s’acquittant effectivement de leurs cotisations pourront bénéficier de cette assistance en son temps.

Fait à Cotonou, le 29 novembre 2016

 

Avatar de Gofamint

par Gofamint

LES DECHUS DE LA GRÂCE DE DIEU

Le 14 avril 2017 dans Non classé

MEF-Photo.jpgCHAPITRE DEUXIEME : LES DECHUS DE LA GRÂCE DE DIEU.

Les luttes qui ont conduit à la formation des églises protestantes au XVI ième  siècle n’avaient pas pour but de créer une nouvelle Eglise mais de la refondre afin qu’elle redevienne celle de Dieu. Que demandaient les protestants et que reprochaient-ils à l’Eglise catholique romaine? Il fallait qu’elle change en son sein parce qu’elle était corrompue. Pour la construction de la basilique Saint-Pierre à Rome, l’Eglise exigeait des indulgences c’est-à-dire, acheter le salut au moyen de l’argent. Elle disait aux gens que plus tu donnes de l’argent plus ton âme va monter au ciel. Cette attitude est scandaleuse parce qu’elle exclut les pauvres du salut. Or, Dieu est pour tous et non pour quelques privilégiés. Personne ne pouvait occuper un poste important sans être cousin ou ami des grands de l’Eglise. C’est aussi un scandale parce que Dieu veut être servi à partir des dons de chacun et non par corruption. Marie, les Saints et autres objets comme les statues servaient d’intermédiaires entre Dieu et les hommes pour la prière et le pardon des péchés. C’est aussi un scandale parce que la Parole de Dieu nous enseigne qu’il n’y a qu’un seul intermédiaire entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ (Act 4 : 12 ; I Tim 2: 5). Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Grave encore, on enseignait que l’homme pouvait se sauver par ses propres efforts. Ce qui est un scandale aussi parce que l’homme devenait une sorte d’idole. La lecture de la Bible était interdite au peuple de l’Eglise. Les protestants exigeaient le changement fondé sur trois principes bibliques : le salut par grâce, la foi et les Ecritures. L’épître de Paul aux Romains nous apprend que l’homme ne peut pas se sauver parce qu’il est devenu l’esclave du péché qui lui propose la mort au lieu de la vie éternelle. Par le péché d’Adam tous les hommes sont devenus pécheurs et par conséquent candidats à la mort sans fin. Ils sont corrompus par le péché et privés de la gloire de Dieu. En se privant  de la gloire de Dieu, ils se sont automatiquement privés de la grâce de Dieu. La grâce de Dieu remplace l’homme dans le péché et lui restaure la gloire de Dieu qu’il a perdu à cause du péché originel qui lui a apporté toutes formes de condamnations, de maladies, des malédictions et finalement la mort physique. Voilà pourquoi, Dieu dira à Adam qu’il retournera à la poussière d’où il a été tiré. Le péché nous fait retourner à la poussière alors que la grâce nous restaure la gloire perdue.

Définition.

Déchoir de quelque chose, c’est perdre tous les privilèges liés à la chose. Déchoir de la grâce, c’est donc perdre tous privilèges attachés à la grâce.

Nous pouvons tenter de justifier la perte de la grâce de Dieu en trois différents points :

Le péché- le légalisme- l’incrédulité

1-    Le péché. (Rom 6 : 1)

« Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? »

1-1) Le péché, son origine.

Au commencement, Dieu avait créé l’homme à son image, dans la justice et une vraie sainteté; il était bon et droit. Néanmoins, à l’instigation du serpent et par sa propre faute, il s’est détourné de cette bonté et de cette droiture originelles, il s’est assujetti au péché, à la mort et à divers maux; et tel qu’il est devenu par sa faute, tels sont tous ceux qui sont issus de lui — asservis, eux aussi, au péché, à la mort et privés de la grâce de Dieu.

1-2)        Le péché, son influence.

Le péché est la force du mal qui coupe la communication entre l’homme et Dieu. Celui-ci parle, mais l’homme reste sourd et rebelle. Plus nous laissons libre cours au péché qui nous obsède, plus son emprise sur nous est grande. C’est un cancer qui se répand à travers tout le corps, entachant nos pensées et nos actions. Sa puissance morbide entraîne la destruction dans tous les aspects de nos vies, que ce soit notre marche avec Christ, nos relations avec les autres ou tout ce qui nous entoure.

1-3)        Le péché, son immortalité.

Le péché ne meurt jamais de lui-même. S’il n’est pas arraché et détruit, il s’attache au pécheur et s’empare de son âme. En premier lieu, il a un effet sur sa conscience en lui faisant perdre tout discernement. La différence entre le bien et le mal devient floue. Puis, la voix du péché se fait entendre à ses oreilles. Petit à petit, il tente de justifier ses convoitises, jusqu’à lui montrer des passages des Écritures pour les appuyer. Enfin, le pécheur s’endurcit face aux prédications, et ne répond plus à la conviction du Saint-Esprit. Conséquence : il perd la grâce de Dieu et s’expose au juste jugement de Dieu.

1-4)        Quelques exemples de gens déchus de la grâce par le péché.

ü Adam et Eve

En désobéissant à l’ordre que Dieu leur avait lui-même donné,  Adam et Eve ont perdu la grâce de Dieu. En conséquence, ils furent chassés du jardin d’Eden, le paradis de Dieu sur terre pour une terre maudite produisant en grande partie des épines et des ronces en lieu et place de la nourriture et du verger. (Gén 3 : 23), leur communion avec Dieu fut interrompue. La désobéissance les fit quitter la terre de grâce pour celle de disgrâce. Ils devaient alors se donner beaucoup de peine pour avoir ne serait-ce qu’un peu de nourriture.

ü Caïn

Caïn méprisa l’avertissement de Dieu et donna la mort à Abel, son frère. En conséquence, Caïn perdit la grâce de Dieu. Il fut maudit par Dieu et par la terre qui lui refusera ses fruits (Gn 4, 11-12),  Il habitera dans le désert. Son crime changea profondément le cadre de vie de l’homme. La terre, qui était le « jardin d’Eden » (Gn 2, 15), lieu d’abondance, d’amitié avec Dieu, devint le lieu de la « misère », de la solitude et de l’éloignement de Dieu. Caïn sera « un errant parcourant la terre » (Gn 4, 14) : l’incertitude et l’instabilité l’accompagneront sans cesse.

ü Les habitants de Sodome et Gomorrhe.

Les villes de Sodome et Gomorrhe furent détruites parce qu’à un moment donné Dieu n’arrivait plus à supporter tous les cris qui s’élevaient de la terre contre elles car grand était leur crime. En plus d’être des homosexuels, ils étaient des meurtriers qui violentaient même les étrangers. Ils mirent le comble à leur péché en allant jusqu’à agresser des anges de Dieu. Mais quoiqu’Abraham ait imploré la grâce de Dieu en leur faveur, il ne put sauver que Lot, le seul juste parmi eux tous. Pourquoi ? Parce qu’ils avaient épuisé la patience de Dieu et donc ne pouvaient plus bénéficier de sa grâce (Gén 18 : 20-32 ; 19 : 9-25).

ü Les fils d’Aaron.

Les fils d’Aaron n’eurent pas le temps de se repentir puisqu’ils furent consumés vivants lorsqu’ils apportèrent un feu étranger sur l’autel de l’éternel. Il n’y eut pas de grâce pour eux (Lév 10 : 1-2).

ü L’homme qui ramassait du bois le jour du sabbat.

Un des enfants d’Israël fut trouvé ramassant du bois un jour de sabbat. Il fut conduit auprès de Moïse et du peuple mais ne sachant quelle peine lui infliger, ils le mirent en prison attendant de Dieu le verdict. Mais le verdict de Dieu fut sans grâce, Il exigea qu’on le lapide à mort (Nomb 15 : 32-36).

ü Koré, Dathan et Abiram

En protestant contre Moïse et en s’insurgeant contre son leadership, ces hommes perdirent la grâce d’aller sur la terre promise et en un même jour, ils furent engloutis vivants, eux et leurs familles (Nomb 16 : 1-3, 27-33).

ü Acan

Acan commit une infidélité qui le fit déchoir de la grâce de Dieu. Il alla voler parmi les choses qui furent dévouées par interdit. Sa faute entraina la colère de Dieu contre les enfants d’Israël qui éprouvèrent une grande défaite devant la petite ville d’Aï. Mais bien qu’il ait confessé sa faute, son jugement fut sans grâce. Il en paya le prix fort. Dieu le fit périr, lui et toute sa famille ( Jos 6 : 18-19 ; 7 : 1, 24-26).

ü Guéhazi

Guéhazi, serviteur d’Elisée a perdu la grâce de succéder à son maître à cause de sa convoitise des biens matériels. Il alla rencontrer Naama, le lépreux que son maître venait de congédier dans l’intention de lui prendre une partie des présents que son maître venait de refuser. Malheureusement pour lui, l’histoire ne se termina pas comme il le prévoyait. En plus d’être déchu de sa position de prophète, lui et sa descendance héritèrent de la lèpre de Naama (II Rois 5 : 15-27).

ü Balaam

Balaam joua à un jeu dangereux qui finalement tourna à sa disgrâce. Bien que connaissant la réponse de Dieu au sujet de la demande que lui faisait Balak, roi de Moab, il essaya de le faire changer d’avis car voulait-il bénéficier des faveurs du roi Balak, des faveurs d’un roi du monde. Il faut faire ce que Dieu nous demande de faire, surtout quand nous avons reçu une réponse claire de sa part. Balaam suivit son coeur, ses désirs, sa chair au lieu d’obéir à Dieu. Ce qui mit Dieu en colère et Il faillit le tuer (Nomb 22 : 33). Mais la mort que Dieu avait projetée sur Balaam n’était que différée. Lors de la conquête de la terre promise, “les enfants d’Israël firent périr par l’épée le devin Balaam, fils de Beor” (Josué 13:22). Par sa désobéissance, il perdit à la fois sa grâce de prophète et celle de vivre.

ü Salomon

La Bible relate, l’histoire d’un homme à qui Dieu a tout donné pour réussir sa vie : une intelligence hors du commun, une érudition des plus étendues, une sagesse dont la renommée est, encore aujourd’hui, connue dans le monde entier, la richesse la plus colossale que l’on puisse imaginer, la possibilité de s’offrir tout ce qu’il désirait…  mais qui abandonna Dieu pour les idoles.

Oui, en effet, Salomon avait tout pour réussir sa vie. Tous les critères, généralement admis comme étant les marques de la réussite, il les possédait : l’argent, la renommée, la gloire, les chars et les chevaux, les palaces, les bijoux, l’amour, la connaissance, les plaisirs, le pouvoir… mais au soir de sa vie, il manqua d’une chose, la grâce surabondante de Dieu. Et pourquoi manqua t-il cela? Parce qu’il avait détourné son cœur de l’Eternel » (1 Rois 11.9). Il avait rompu sa communion avec Dieu, et rien ne pouvait remplir ce vide créé par l’absence de Dieu.

ü Judas Iscariote.

Judas, un des douze disciples de Jésus chuta irrémédiablement dans le péché. Pour trente pièces d’argent seulement, il vendit son maître, Jésus (Matt 26 : 14-16). Plus tard, il voulut se racheter en allant remettre les sous pour que Jésus soit relâché mais c’était trop tard. Alors, rempli de remords, il alla se pendre et sa place parmi les douze fut donnée à un autre (Act 1 : 20). En plus de perdre la grâce d’être au nombre des douze qui seront assis sur douze trônes à côté de Jésus (Matt 19 : 28), il perdit aussi sa vie. Où serait son âme à présent?

ü Les cinq vierges folles.

Par manque de précaution, de persévérance et de révélation elles ont perdu la grâce d’être du nombre des épouses de l’agneau. Elles furent surprises de l’arrivée soudaine de l’époux et, dans le trouble de leur âme, elles dirent aux sages: « Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent (Matt 25 : 8)». C’est ainsi qu’on voit aux approches de la mort ces Chrétiens de nom, qui, pendant leur vie, ont voulu servir à la fois Dieu et le monde ; c’est ainsi, qu’on les voit envier le sort des humbles Chrétiens qu’ils méprisaient ; c’est ainsi qu’après avoir raillé, comme exagération et comme folie, la sagesse des sages, leur détachement du monde et leur soumission profonde aux préceptes de leur Maître, ils voudraient maintenant changer de sort. Mais pendant qu’elles allaient pour se procurer de l’huile, l’époux arriva et celles qui furent prêtes (les cinq vierges sages) entrèrent et la porte fut fermée. Le fait que le Seigneur tarde ne doit donc aucunement nous encourager à nous montrer négligents ou laxistes, comme ces « vierges folles » qui ne prirent pas toutes les précautions pour être prêtes à l’arrivée de l’époux. Gardons dans nos cœurs la certitude absolue que le Seigneur reviendra chercher ceux qui Lui appartiennent, et qui seront prêts à partir avec lui à sa venue (Matt 25 : 10-11).

ü Ananias et Saphira (Act 5 : 1-10).

Du temps de l’église primitive, les chrétiens pratiquaient réellement la charité. Ils vivaient tous ensemble et avaient tout en commun. Nul ne disait que ses biens lui appartenaient en propre. Au contraire, les biens étaient amenés aux pieds des disciples qui se chargeaient de les partager selon le besoin de chacun (Act 4 : 34). La même chose était observée au début de l’église MEF au Nigéria comme au Bénin. Les gens mangeaient ensemble, buvaient ensemble et personne ne soupçonnait son prochain. L’amour était profond, pas comme celui de nos jours, l’évangile était prêchée avec force et une grande grâce reposait sur tous (Act 4 : 33).

Ananias et Saphira, un couple de cette église, par le mensonge, la tricherie et l’hypocrisie se sont hélas privés de cette grâce que la Bible dit reposait sur eux tous.

Le problème, c’est qu’ils ont voulu impressionner les autres chrétiens en faisant comme s’ils donnaient l’intégralité de la somme. Alors qu’ils gardaient une partie de l’argent pour eux. Ils ont caché le prix réel du champ. Et, quand Saphira se pointe, Pierre la fait préciser le montant. Après tout, la tricherie aurait pu être du seul fait du mari. Mais non, ils s’étaient entendus, ils étaient tombés d’accord pour mentir à ce sujet. La conséquence fut directe, tous deux moururent le même jour.

Dieu ne nous contraint pas à venir lui donner, si nous estimons qu’il ne mérite pas nos dons, autant nous en abstenir. Plutôt que de vouloir impressionner les gens en donnant des choses indignes. Nos dons à Dieu doivent se faire suivant de bons motifs et doivent être des choses agréables. Pas des choses volées ou que nous avons gagné par la pratique du péché ou de la magie. Deut 23 : 18 ; Mal 1 : 11-13.

De la même manière, ceux qui ne payent pas leurs dîmes et n’honorent pas leurs vœux ne sont pas parfaits dans la justice et reçoivent vainement la grâce de Dieu. Lév 27 : 30 ; Deut 12 : 11 ; Mal 3 : 10 ; II Cor 6 : 1.

Tous ceux qui raidissent le cou aujourd’hui à l’appel    que Jésus adresse  à l’humanité à savoir : “repentez-vous car le royaume des cieux est proche“ (Matt 4 : 17) et qui comptent sur leur propre justice se privent eux-mêmes de la grâce de Dieu. Le livre d’Hébreux au chapitre 3 les versets 15 à 18  déclarent :

« pendant qu’il est dit: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte. Qui furent, en effet, ceux qui se révoltèrent après l’avoir entendue, sinon tous ceux qui étaient sortis d’Égypte sous la conduite de Moïse? Et contre qui Dieu fut-il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient, et dont les cadavres tombèrent dans le désert? Et à qui jura-t-il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi? Ne raidissez donc plus le cou pour ne pas manquer la grâce de Dieu en cette saison.

2-    Le légalisme. I Cor 5 : 4

« Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce. »

2-1) Définition.

Le légalisme est une forme de fanatisme qui conduit le croyant à chercher la perfection par une observation rigoureuse de la loi. C’est une sorte de soumission hypocrite qui se contente de faire les choses en apparence, pour en tirer une satisfaction personnelle et un sentiment d’accomplissement. Le légalisme place les règles, et les lois au-dessus de Dieu, et de toute compassion à l’égard des autres. Plusieurs communautés chrétiennes, ne font pas cas de la grâce de Dieu, et réduisent la vie chrétienne au suivi de rituels, et d’ordonnances morales.

2-2) Traits caractéristiques.

La loyauté est une bonne chose lorsqu’elle est basée sur la vérité. Cependant, une loyauté aveugle envers une personne ou le leadership d’une église est la marque d’une secte. Lorsque les gens adhèrent à ce qui est dit dans la chair sans examiner les Écritures pour s’assurer que la vérité est prêchée, le désastre suit. Paul a loué les disciples de Bérée pour leur sagesse à vérifier l’exactitude des enseignements. Le légalisme est souvent manifesté par des lois d’hommes et qui sont uniques à une assemblée ou à un groupe mais elles peuvent être aussi des lois de l’Ancien Testament. Un croyant qui marche selon la chair, n’est pas mieux que le non-croyant. Un croyant dirigé par l’Esprit de Dieu s’appuie sur la grâce de Dieu qui le rend capable de vivre. Il crucifie la vieille nature en portant la croix. Une personne légaliste cherche à trouver des fautes chez autrui afin de comparer sa conduite aux lois sous lesquelles elle vit. Ces gens font de leurs lois des lois plus saintes que celles dans la Bible.

Les pharisiens faisaient partie de l’élite spirituelle et sociale de l’époque. Leur principal cheval de bataille était l’application stricte de la doctrine biblique. Ils se tenaient éloignés du mal et des gens de mauvaises vies, ils payaient scrupuleusement leur dîme et sondaient les écritures avec minutie. Or, l’Évangile de Jean nous rapporte ce que Jésus pensait d’eux: «Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père.» Jean 8:44a. Il n’est pas certain que nous aurions été du même avis que Jésus si nous avions vécu à son époque. Pourquoi ? parce que les pharisiens étaient ce genre de personne à qui on ne trouvait rien à reprocher. Ils étaient les hommes les plus en règle avec Dieu, du moins à la vue. Mais dans les faits, nous dit Jésus, ils étaient fils du diable parce qu’ils portaient des fruits dignes du diable. Leur approche de l’étude de la Parole de Dieu ne produisait pas le fruit recherché par le Seigneur, c’est à dire: aimer les gens. Au contraire, ils méprisaient ouvertement tous ceux qui ne leur ressemblaient pas. Or, le fruit de l’Esprit, c’est: «l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;». Si la Parole de Dieu ne produit pas ses fruits dans nos vies, il se peut que nous soyons légalistes, c’est à dire trop attachés à la doctrine et trop peu concernés par les gens. Un chrétien légaliste, est le genre de croyant qui non seulement s’impose toutes sortes de règles, mais qui en prescrit également aux autres. Résultat, au lieu de s’épanouir dans sa vie chrétienne, le légaliste devient amer et pessimiste, sa relation avec Dieu est dépourvue d’affection, de chaleur ou encore de spontanéité. Et le drame dans tout ça c’est qu’il n’a aucune assurance, aucune sécurité ou garantie. Il est toujours à se dire « qu’il faut » ou « qu’il ne faut pas ». Ce qui le conduit bien souvent à mener un double jeu. Il laisse à penser qu’il mène une vie de sainteté, mais il est en réalité esclave des règles et des obligations qu’il s’impose.

2-3) Manifestation dans l’église primitive.

La conversion des gentils avait amené un tas de problèmes au sein de l’église primitive. Les apôtres s’étant réunis pour en discuter, parlèrent de la sorte à leurs détracteurs         « Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n’avons pu porter ? Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux. » ( Actes 15 :10-11)  Ces gens essayaient de judaïser le concile de Jérusalem. Mais Paul leur dit dans Galates 4 :9 « Mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore ? »

Les Judaïsant qui prétendaient croire en Jésus enseignaient que la foi ne suffisait pas mais que certaines des lois de Moïse devaient être respectées afin d’être en règle avec Dieu. Ils enseignaient à l’église de Galates qu’ils devaient se faire circoncire pour être sauvés. Les apôtres leur ont rappelé : «…si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. » (Galates 5 :2) Paul ne condamnait pas la pratique de la circoncision comme telle car il a fait circoncire Timothée (dont la mère était Juive) afin qu’il puisse faire le ministère sans obstacle. (Actes 16 :1-3). Paul ne disait pas que les croyants Galates qui étaient circoncis avaient perdu leur salut. Il disait que s’ils se faisaient circoncire dans le but d’obtenir le salut, cela ne leur servirait à rien et qu’ils prôneraient ainsi un faux enseignement concernant le salut. Il dit : « Voici, moi Paul, je vous dis que si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entière. Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce. » (Galates 5:2-4). Paul a averti les croyants Galates de quatre conséquences s’ils succombaient aux exigences des légalistes. Premièrement, s’ils se faisaient circoncire, Christ ne leur servirait de rien (v.2) En d’autres mots, ceux qui croyaient que la circoncision était nécessaire pour leur salut ou leur croissance spirituelle supplanteraient l’œuvre de Christ par des œuvres humaines. (Galates 2 :19-20). Tout croyant qui inclurait la Loi en pratiquant la circoncision serait en dette (obligé ou lié) à accomplir toute la loi (v.3) Dieu a présenté la Loi de Moïse en tant que système et ceux qui vivaient sous ce système étaient légalement obligés de garder tous ses commandements. L’échec à le faire amenait la malédiction (Jacques 2 :10). Les gens ne pouvaient pas décider à quelle loi obéir. Mais dans cette épitre et en d’autres, Paul a enseigné que les chrétiens doivent mourir à la Loi pour gagner la vie en Christ (2 :19-20) Il est vain de croire en Christ pour ceux qui essaient de se justifier par la loi.

3-    L’incrédulité.

« Prenez garde, frère, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. » Héb 3 : 12

3-1) L’incrédulité versus la foi.

La Bible déclare que nous sommes sauvés par grâce par le moyen de la foi (Ephésiens 2 :8). La grâce c’est le cadeau que Dieu nous donne, la foi c’est le moyen par lequel on accède à cette grâce. Celui donc qui n’a pas la foi (incrédule) ne peut en aucun cas accéder à la grâce de Dieu. A moins de croire, il est déchu de la grâce de Dieu. La foi ne se limite pas simplement au fait de croire en Dieu. La croyance en l’existence de Dieu n’est pas l’apanage des seuls chrétiens. Plein de païens, qu’ils soient religieux ou non, croient en Dieu. Cependant, toutes les formes de foi ne sauvent pas. Voilà pourquoi il est dit : « Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent » (Jacques 2 :19). Le contraire de la foi c’est l’incrédulité. Que des païens soient incrédules, cela est normal puisqu’il faudrait déjà avoir fait la rencontre de Jésus-Christ pour avoir la foi. Or il existe des chrétiens incrédules et ils sont bien plus nombreux qu’on ne le pense. L’incrédulité est extrêmement grave car il est clairement écrit que sans la foi, il est impossible d’être agréable au Seigneur (Hébreux 11 :6). Cela suppose que si la mort venait à vous surprendre dans l’incrédulité, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.

Un incrédule, c’est quelqu’un qui trahit la vérité ou l’exactitude de quelque chose. Ainsi, une personne qui est incrédule ne pourra pas respecter son engagement de suivre Christ jusqu’au bout. Très vite, elle commettra un adultère spirituel en adhérent à des fausses doctrines et en tombant dans l’idolâtrie. Résultat : elle finira par trahir la vérité qui n’est autre que Jésus-Christ (Jean 14 :6) déclare qu’il est le chemin, la vérité et la vie et que nul ne vient au père que par lui. Nous comprenons mieux pourquoi il est impossible d’être agréable à Dieu sans la foi (Hébreux 11 :6).

3-2) L’incrédulité, une marque de désobéissance.

La Parole de Dieu ne nous a pas été communiquée pour être seulement écoutée mais surtout pour que nous la mettions en pratique (Jacques 1 :22). Or pour obéir à quelqu’un, pour suivre ses instructions, il faut lui faire confiance. Imaginez ce qui se serait passé si Noé n’avait pas eu foi en Dieu. Il serait mort avec sa famille dans le déluge. Ou alors imaginez qu’il ait pris des libertés pour construire l’arche selon ses propres plans et connaissances. Ils auraient sûrement coulé au milieu des flots. Un incrédule est forcément désobéissant car il est charnel et marche par la vue. Il posera donc des actes en fonction de ce qu’il voit. Comme il n’écoute pas le Seigneur qui connait l’avenir, il est incapable d’anticiper un danger ou de s’y préparer correctement. Ainsi, l’apôtre Pierre fut en mesure de marcher sur l’eau tant qu’il avait son regard fixé sur le Seigneur, au moment où il s’est préoccupé du vent qui soufflait, il a coulé (Matthieu 14 :26-31).

« Et mon juste vivra par la foi ; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme » Hébreux 10 :38-39.

3-3) Qualificatifs des incrédules.

– Des  personnes semblables aux flots de la mer, agitées par le vent. Aisément emportées à tout vent de doctrines (Ephésiens 4 :14), ce sont des proies faciles pour les loups déguisés en apôtres de Christ.

–   Des personnes irrésolues et inconstantes dans toutes leurs voies. Ce sont des gens qui n’ont aucune stabilité et qui fluctuent en fonction de leurs émotions du moment. Tantôt ils sont en Christ, tantôt ils retournent dans le monde. Chrétiens spirituels aujourd’hui, chrétiens charnels demain. Ils hésitent constamment entre Baal et l’Eternel. « Alors Élie s’approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu’à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l’Éternel est Dieu, allez après lui; si c’est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien. » (1 Rois 18 :21).

Les incrédules argumentent et contestent sans cesse avec Dieu en espérant parvenir à lui imposer leur volonté, leur vision des choses. C’est ainsi que beaucoup en sont arrivés à trafiquer l’évangile pour lui faire dire ce qui les arrange. Jésus ne demande pas que nous manifestions une foi hors norme. Il a dit qu’une foi semblable à un grain de sénevé est suffisante pour transporter des montagnes (Matthieu 17 :20). Hélas, beaucoup ne veulent pas faire l’effort de croire en Dieu parce qu’ils préfèrent se confier en eux-mêmes. Comme dit plus haut, le problème de l’incrédulité concerne beaucoup plus de chrétiens qu’on ne le pense. Certains fraudent et volent parce qu’ils ont des problèmes financiers et ils se disent qu’étant donné les circonstances, Dieu comprendra. Le problème c’est qu’ils n’ont pas plié le genou pour implorer le secours du  Seigneur car, du fait de leur manque de relation avec lui, ils n’ont pas la révélation du Dieu qui pourvoit, aussi ils ne le sollicitent pas. D’autres vont s’endetter en souscrivant crédits sur crédits et disent « Gloire à  Dieu, Dieu m’a béni ». Or ils ont placé leur confiance en Mammon et non en Jésus-Christ (Matthieu 6 :24). Combien de chrétiens ne vont-ils pas chercher du secours en Egypte au moindre problème ?

Nous vivons dans une société de consommation qui propose des solutions rapides pour tout et n’importe quoi. C’est l’un des pièges de l’ennemi pour étouffer notre foi et nous inciter à ne plus compter sur Dieu. Y-a-t-il une demande, un besoin ? L’offre est diverse et variée, vous aurez le choix entre tellement de solutions. Combien opteront pour la solution du Seigneur ? C’est pourquoi Jésus a posé cette question : « Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18 :8).

Points de prières

1-    Remercie Dieu de t’avoir parlé ce matin.

2-    Seigneur, aide-moi à ne pas me priver de ta grâce.

3-    Concède-moi Seigneur, la grâce de vivre au dessus du péché.

4-    Seigneur, par ta grâce surabondante, libère-nous du poids de nos péchés.

5-    Seigneur, nous répudions tous les péchés et toutes les œuvres mortes de nos ancêtres.

6-    Seigneur aide-nous à obéir ta parole et à ne pas suivre nos propres penchants.

7-    Tout en obéissant à ta loi, aide-nous à accomplir ta justice, Seigneur.

8-    Délivre-nous de l’incrédulité Seigneur, donne-nous la foi pour recevoir nos miracles.

9-    Au nom de Jésus, nous ne seront pas des proies faciles pour les faux enseignants.

10-           Maintenant, nous croyons en tes promesses, Seigneur, accomplis-les.

Questions

1-    Mentionnez les causes de la déchéance de la grâce de Dieu.

2-    La grâce, nous donne t-elle la liberté de pécher ?

3-    Dieu continue t-il de punir le péché maintenant que nous sommes sous la grâce ?

4-    Quelqu’un peut-il être sauvé par l’observance de la loi ?

5-    La grâce est-elle une licence pour pécher ?

6-    En quoi les pharisiens étaient-ils légalistes ?

7-    Un chrétien, peut-il encore être incrédule ?

8-    Quelles sont les conséquences d’une déchéance  dans la grâce de Dieu ?

9-    Serait-ce possible qu’une personne ayant perdu la grâce l’obtienne de nouveau ?

10- Citez d’autres personnalités de la Bible qui ont manqué la grâce de Dieu.

Avatar de Gofamint

par Gofamint

LA GRACE SURABONDANTE DE DIEU

Le 11 avril 2017 dans Non classé

HEUSADEG » La grâce divine est la chose la plus extraordinaire qui puisse arriver dans la vie d’une personne. La grâce est un don ou un secours surnaturel accordé par Dieu aux hommes pour le Salut de leurs âmes. Nous méritons tous une punition éternelle, d’avoir ne serait-ce qu’une fois dans notre vie désobéi aux règles de Dieu. Mais par la grâce de Dieu, en dépit de tous nos péchés, Dieu a bien voulu nous sauver en envoyant son Fils Jésus porté nos péchés et notre punition. En Jésus nous sommes sanctifiés par son sang précieux, qu’importe ce que nous avions pu faire de mal auparavant. La grâce de Dieu est donc une puissance, capable de rendre une personne impure remplie de péché, en une personne pure, haïssant le péché. »

Voici un pan de l’enseignement que Dieu nous réserve à la grande convention nationale qu’organise la Mission Evangelique de la Foi Internationale. Bien aimé dans le Seigneur, viens expérimenter la grâce surabondante de Dieu au cours de ces 5 jours d’enseignements et de prières.

Lieu : Cité Evangélique de Djissoukpa ( 1 kilomètre après le marché cococodji en quittant Cotonou)

Date : Du Mercredi 12 au Dimanche 16 Avril 2017.

Que Dieu Bénisse votre participation

Avatar de Gofamint

par Gofamint

VINGT-NEUVIEME JOURNEE

Le 30 janvier 2017 dans Non classé

12101436-mains-jointes-en-priere-sur-une-bible-sur-la-table-en-bois-sur-fond-grisVINGT-NEUVIEME JOURNEE : LUNDI 30 JANVIER 2017
THEME : DIRECTIVE DIVINE POUR LE SURINTENDANT GÉNÉRAL ET
AUTRES MEMBRES EXÉCUTIFS POUR BIEN DIRIGER LA MEF INT
TEXTE : ACTES 16:1-10
Déclic d’inspiration pour des prières ferventes et efficaces.

L’apôtre Paul et ses alliés dans le ministère, ont jouit de la direction divine comme on le voit à travers notre lecture du jour. Ceci a commencé du choix qu’il porta sur Timothée comme l’un de ses plus fidèles alliés. (vs 1-3). Ils évoluèrent non seulement dans la conservation mais aussi dans la défense de la foi des pères de la foi en l’état où cela leur était confié par les Apôtres à Jérusalem. (vs. 4). L’église s’était également énormément accrue en nombre du fait que tous ce qu’ils faisaient suivaient la divine direction (vs.5). Ils ont également reçu une directive précise sur quoi faire et quoi ne pas faire dans toutes les villes qu’ils avaient parcouru (Vs 6-7). Ils avaient des perspectives et une compréhension claires de la volonté de Dieu lorsqu’ils prêchaient l’Évangile (vs.9-10). L’oeuvre de Dieu fait selon le dessein de Dieu, ne manque jamais le soutien de Dieu. Nous avons besoin du soutien divin plus que toutes autres choses dans notre église aujourd’hui. C’est pourquoi l’expérience de Paul et ses collaborateurs doit être réédité dans notre Eglise d’aujourd’hui. Déjà, çà a commencé par se faire sentir. De la même manière que Timothée a été choisi comme le plus  fidèle allié de Paul, certains ministres viennent d’être choisis en vertu de la directive divine pour occuper des positions sensibles dans notre église récemment. Il s’agit d’une réponse divine à nos prières. Nous avons besoin de prier plus pour que Dieu continue de guider et de diriger le surintendant Général et les membres du Conseil Exécutif pour prendre des décisions qui sont conformes à la volonté et au dessein de Dieu pour l’église. Pendant que nous entrons dans notre prière aujourd’hui, prenons bonne note des points saillants suivants :
1. L’accord revêt une importance capitale : dans un sens ou l’autre, nous pouvons ne pas tomber d’accord avec nos dirigeants sur certains aspects de leurs décisions. Parfois, nous ne pouvons pas voir les choses de la façon dont nos dirigeants voient. Cela ne devrait pas constituer de suffisantes raisons de se plaindre, de critiquer ou de tenter de les crucifier. C’est ce qui s’est passé entre Moïse et les Israélites dans le désert à l’époque. Ils murmuraient, se plaignaient et critiquaient Moïse, encore et encore. Cela n’a pas aidé Moïse ni bénéficié les Israélites. La Bible ne nous autorise pas de critiquer nos dirigeants, nous sommes seulement invités à prier pour eux. Désunion et désaccord sont des instruments sataniques pour détruire l’église. Soyez avertis !
2. Appréciation de nos dirigeants : le fait que nos dirigeants choisis de Dieu dans la MEF sont des gens extrêmement humbles ne signifie pas que nous devrions les déshonorer. La présence divine dans leurs ministères est une évidence. La large multiplication des branches de la MEF partout est le signe clair d’une immixtion divine. Si Dieu n’avait pas été avec nos dirigeants et n’avait travaillé avec eux, il n’y avait aucune possibilité pour l’église de croitre et d’être à son niveau actuel. Laissez la gloire de la croissance de la MEF aller à Dieu et que l’honneur soit à nos dirigeants. Les dirigeants de la MEF, nous vous saluons, Messieurs!

3. Il est de notre devoir de prier : Pour notre bonne disposition, aucun des dirigeants de la MEF ne doit considérer la Mission comme sa propriété personnelle où sphère d’influence. Ils sont tous arrivé et ont rejoint l’Eglise comme des individus et sont seulement en train de donner leurs quotte part pour la croissance de l’église. L’église appartient totalement à Dieu. C’est donc du devoir de chaque membre de prier Dieu avec ferveur pour aider nos leaders à diriger l’église dans le chemin de la droiture. Si nous ne parvenons pas à prier et les dirigeants ne conduisent pas l’église avec droiture, nous seront tous blâmés.

Axes de Prières
1. nous te remercions, Seigneur, de nous avoir donné l’Esprit Saint, comme enseignant, conseiller et prêtre de l’église.
2. Saint-Esprit, nous te remercions pour ton entrée dans le ministère de nos ministres dans cette église.
3. Saint-Esprit, nous te remercions pour la façon dont tu nous a amenés à chaque endroit ; ville, village, pays et les individus qui ont été atteint jusque là avec l’Evangile du Christ.
4. Saint-Esprit, fais-le encore, révèle-nous de manière nouvelle, le divin agenda pour la moisson des âmes de la fin des temps au nom de Jésus.
5. Saint Esprit, révèle au Surintendant Général et au Pasteur SOSSA, en termes très clairs ces choses que tu as ordonné que nous fassions en tant qu’église dans ton agenda divin de la fin des temps.
6. oh Seigneur, les choses qui sont là dans nos propres plans, qui vont à l’encontre de ton agenda divin ; renverse-les et empêche-nous de les faire.
7. Aide-nous Seigneur à connaître et à faire ce que tu as prévu que nous fassions, ne permet pas que nous fassions ce qu’il ne nous est pas permis de faire, peu importe combien bons ils peuvent sembler.
8. O Père, révèle à notre Surintendant Général et au Pasteur SOSSA, la prochaine étape de ton plan, but et programme pour la MEF au nom de Jésus.

9. Seigneur, accorde à notre Surintendant Général, au Pasteur SOSSA et aux membres de l’Exécutif, le don de vision et de révélation qui fut sur les « hommes d’Issacar » pour qu’ils sachent ce que la MEF doit faire.
10. Seigneur accorde à notre Surintendant Général et au Pasteur SOSSA une plus grande grâce et une plus grande onction du ministère par lequel ils survivront.
11. Seigneur, accorde à notre Surintendant Général et au Pasteur SOSSA, une connaissance plus approfondie pour conduire l’Eglise à une hauteur supérieure au nom de Jésus.
12. père, nous prions que les foyers ABINA et SOSSA ne subiront pas de douleurs ni de souffrances pour les derniers jours de leur vie. Ils finiront fort bien au nom de Jésus.
13. Cher Seigneur, accorde à nos dirigeants et nous, une grâce abondante et un soutien débordant pour nous emmener au prochain niveau, au nom de Jésus.
14. cher père, accorde à notre Surintendant Général et au Pasteur SOSSA, la double portion de l’onction du prophète Eli pour une double portion d’exploits pour faire avancer la MEF.
15. Seigneur habilite, équipe et permets au Surintendant Général, au Pasteur SOSSA d’apporter les contributions attendues, requises et nécessaires pour que la MEF émerge pour s’acquitter de son mandat divin.
16. cher père, aide tous les officiers existants et ceux nouvellement nommés à faire des exploits inespérés, au nom de Jésus.
17. donne-nous, Seigneur, les divines clés et montre-nous les divines portes de nos trésors financiers à la MEF.
18. père, nous demandons de la divine bénédiction et provision sur tous les membres exécutifs qui sont à la retraite ainsi que les autres ministres retraités de la MEF.
19. nous prions aussi pour les provisions divines pour tous les membres retraités de la MEF; Rencontre-les au point de leurs besoins, oh Seigneur.
20. nous réclamons la bénédiction et la protection divine pour les membres de la famille du feu Pasteur George, le premier surintendant Général, au nom de Jésus.

Avatar de Gofamint

par Gofamint

VINGT-HUITIEME JOURNEE

Le 29 janvier 2017 dans Non classé

12101436-mains-jointes-en-priere-sur-une-bible-sur-la-table-en-bois-sur-fond-grisVINGT-HUITIEME JOURNEE DIMANCHE 29 JANVIER 2017
THEME : SUFFISANTE GRACE POUR LA GUÉRISON DE TOUS LES BLESSÉS,
MALADES ET POUR TOUTES MAISONS EN SOUFFRANCE DANS NOTRE
ÉGLISE
TEXTE : GENESE 3:1-21
Déclic d’Inspiration pour de ferventes et efficaces prières

La famille est la première et la plus vieille institution sur la terre comme Dieu l’a ordonné. C’était l’une des meilleures choses qui s’était produit dans les affaires de la vie des hommes depuis le début de la création jusqu’à ce jour. Il est étonnant de voir que jusqu’aujourd’hui, le mariage est resté pertinent, admirable et glorieux dans la vie des hommes et des femmes malgré les turbulences de problèmes domestiques et sociaux qui lui sont associés. En parcourant notre texte Biblique du jour, vous découvrirez que la présence de la troisième personne (Serpent ou Satan) dans la maison d’Adam et d’Eve était la cause et le début de leurs malheurs. Il a dévasté et bouleversé cette grande maison ? Ce même visiteur dangereux a continué à visiter chaque maison pour semer le trouble jusqu’à ce jour. Le seul moyen de s’en sortir est de dire non à Satan. Jésus a dit, le prince de ce monde est venu, mais il n’a rien en moi. Beaucoup de maisons aujourd’hui sont dans des douleurs atroces à la suite de l’assaut de Satan, les foyers chrétiens inclus. Les points suivants sont les portes d’entrée par lesquelles Satan pourrait se voir autorisé ou refusé l’entrée dans nos maisons.
1. donner nos vies à Jésus (actes 16:31). Lorsque cela est fait par les détenteurs d’enjeux majeurs dans la maison, c’est-à-dire (le mari et la femme), Jésus devient automatiquement le chef de cette famille. Satan sait alors, sans se le faire dire que le champ de ses opérations dans une telle famille est limité. 2. connaître la parole de Dieu. (Psaume 119:9-11). La parole de Dieu a le code de conduite pour les actions et les activités des croyants. Cela inclut les devoirs du mari à l’épouse et les devoirs de l’épouse au mari. La connaissance et l’observance de ces choses est le meilleur moyen d’interdire l’accès de votre domicile à Satan. 3. prier ensemble (1Cor. 7:5). Il est obligatoire pour les époux chrétiens de prier ensemble et de rester unis dans l’esprit et le corps ; afin de vaincre Satan avec ses tromperies. Notre devoir en tant qu’église du Dieu vivant est d’élever des standards et de lutter contre l’ennemi des maisons de paix, de prier en faveur des maisons attaquées et touchées afin de leur accorder la victoire au nom de Jésus. Beaucoup de ces maisons sont divisées, d’autres endurent seulement au lieu de jouir. D’autres, présentement, saignent et pleurent. Ils ont tous besoin de l’intervention divine qui viendra par le biais de nos prières.
Axes de Prières :
1. Père Merci pour la mise en place de l’institution familiale pour le bien-être des êtres humains sur terre.
2. Nous apprécions notre Seigneur, pour les joyeuses maisons d’un grand nombre de nos frères et soeurs dans cette église qui est le fruit de ta grâce au nom de Jésus ;
3. Aide nos jeunes, cher Père, à ne pas tomber dans l’erreur d’être inégalement liés avec des infidèles dans le mariage au nom de Jésus.
4. Seigneur, donne la compréhension à nos jeunes afin qu’ils sachent que les incroyants sont sous le siège de Satan, tandis que les croyants ont été transférés du Royaume des ténèbres à la lumière.
5. Seigneur délivre ceux qui sont tombés dans le piège du mariage à un non-croyant et qui souffrent, présentement.
6. Seigneur, envoie la délivrance et la paix à autant de maisons en feu à la MEF suite à des opérations sataniques
7. Nous élevons les standards du Saint-Esprit contre les inondations de la turbulence dans la maison de tous les membres de la MEF et nous commandons leur disparition au nom de Jésus.
8. Accorde à tous les couples mariés à la MEF l’esprit de compréhension de la volonté de Dieu pour leurs maisons afin qu’ils manifestent ta gloire au nom de Jésus.

9. Guérir tous les foyers malades et liés, de même que ceux brisés au milieu de nous, au nom de Jésus.
10. Nous commandons à Satan de se mettre hors de toutes les familles de la MEF et d’y arrêter toutes ses opérations au nom de Jésus.
11. Nous lions et chassons l’esprit de séparation et de divorce dans la vie de nos ministres et membres au nom de Jésus.
12. Cher Seigneur, délivre tous nos foyers de leur captivité, de toutes formes de liens ou d’influence, spécialement tous les maris et femmes volés au nom de Jésus.
13. Permet qu’il y ait une restauration divine de toutes les bonnes et nécessaires choses de la vie qui manquent dans chaque foyer, au nom de Jésus.
14. Oh Seigneur, aide tous les maris et les épouses parmi nous à aimer, à embrasser et à accepter l’autre sans condition, peu importe leurs différences personnelles.
15. Oh Seigneur, laisse ta joie devenir la part de chaque foyer et famille de la MEF, au nom de Jésus.
16. Oh Seigneur, accorde-nous une grâce suffisante et de l’amour dans toutes nos familles et assemblées au nom de Jésus.
17. Oh Seigneur, aide nos familles et Ministères à aider beaucoup de maisons à retrouver la paix là où il n’y en a plus.
18. Oh Seigneur, aide-nous à respecter notre guide de conduite en mariage pour notre propre bénéfice au nom de Jésus.
19. Oh Seigneur, rends fécond tous les mariages à la MEF au nom de Jésus.