Le Collège Pastoral

DSC_0727

LE COLLEGE DES PASTEURS

Contrairement au titre d’apôtre ou prophète comme on les appelle dans certaines dénominations chrétiennes, les serviteurs de Dieu ou ministres de l’évangile sont appelés ‘’Pasteurs’’ à la MEF INT pour signifier qu’ils sont chargés de paitre les brebis (les croyants) du Seigneur, de les nourrir et de veiller à leur bien être spirituel jusqu’à ce qu’il revienne. Les pasteurs dans cette Mission sont de deux catégories. Il s’agit des pasteurs en plein-temps et des pasteurs en temps partiel.

(i)                LES PASTEURS EN PLEIN TEMPS 

Ce sont des serviteurs de Dieu qui ont reçu l’appel de la vocation pour servir le Seigneur avec toute leur capacité physico-intellectuelle en abandonnant leurs professions ou leurs activités séculières. Ceux-ci sont considérés comme des lévites qui sont rémunérés par la Mission pour le travail qu’ils accomplissent, étant donné qu’ils n’ont plus rien d’autre à faire que de s’occuper du peuple de Dieu. Les pasteurs en plein-temps sont appelés à répondre partout où besoin de serviteur se fait sentir. Ils sont donc affectés d’un département pour un autre et même du Bénin pour une autre nation étrangère en tant que missionnaires ou représentants de la MEF INT dans cette nation. C’est l’exemple des pasteurs CLOTOE Bernard de la Côte d’Ivoire, HOUENSOU Séraphin du Togo, YORO Simon du Burkina Faso sans oublier MADJA Thomas actuellement missionnaire au Mali.

(ii)             LES PASTEURS EN TEMPS PARTIEL

Ce sont les serviteurs qui, aimant le ministère pastoral décident volontiers de servir le Seigneur en ayant la direction d’une église locale. Ils n’ont pas forcement la vocation du ministère pastoral en plein-temps mais temps mais ils accomplissent l’œuvre de Dieu tout en exerçant parallèlement leurs activités professionnelles, raison pour laquelle les églises qu’ils dirigent ne sont pas souvent trop éloignées de leurs lieux de travail. Ils ne peuvent donc pas être affectés d’un département pour un autre, sauf si avec le temps ils ont été convaincus de la voix du Seigneur qui les appelle à se consacrer  totalement à son œuvre ; ce qui n’est pas rare à la MEF INT. Ces hommes de Dieu ne perçoivent aucune rémunération salariale mensuelle en dehors d’une prime spéciale appelée ‘’soutien’’ puisqu’ils ont des activités génératrices de revenu qu’ils exercent. Par contre ce sont des gens qui, au lieu d’être rémunérés par la Mission contribuent beaucoup pour le développement de celle-ci. Ce sont pour la majorité des cas, des diacres qui reçoivent une formation biblique accélérée afin de vite répondre sur le terrain comme le besoin se fait sentir avec acuité à cause de la multiplication de nos églises sur l’étendue du territoire national.

En dehors des pasteurs en temps plein ou partiel, nous avons une troisième catégorie de serviteurs de Dieu appelés ‘’Evangélistes’’

(iii)           LES EVANGELISTES

Ce sont des prédicateurs itinérants et laïcs qui n’ont pas pour vocation de diriger une église locale mais qui ont pour rôle d’organiser et d’animer des séances ou campagnes d’évangélisation. Ils ont aussi pour mission d’animer des séances spéciales de prière  sur les paroisses avec la permission et la collaboration des pasteurs en charges desdites paroisses  en vue de l’accroissement des effectifs de ces dernières. Ils sont souvent les plus sollicités pour animer des programmes de réveil spirituel partout où ils sont invités au sein de la Mission. Leur sortie en dehors de la Mission sur invitation des églises sœurs pour des programmes spéciaux, reçoit d’abord  l’autorisation de l’évangéliste National, le Pasteur Ulrich AKOGBE.

NB : Faisons remarquer qu’à l’image du PRN, la MEF INT regorge de beaucoup de serviteurs de Dieu, pasteurs à vocation évangéliste. Les Diacres et les Anciens d’églises font partie du clergé de l’église locale et assistent le pasteur dans l’exercice de ses fonctions en tant que berger et première autorité de l’église locale.